Nathalie Goulet soutient la position du gouvernement turc

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

turquie

Nathalie Goulet, vice-présidente du groupe d’amitié France-Turquie au Sénat,soutient la position du gouvernement turc et impute à l’inertie de la communauté internationale, la responsabilité de la contagion de la violence.

Nathalie Goulet, vice-présidente du groupe d’amitié France-Turquie au Sénat,soutient la position du gouvernement turc dans sa volonté légitime de protéger ses frontières et sa population.

Nathalie Goulet, qui a demandé une commission d’enquête sur la situation en Syrie et ses conséquences sur les pays voisins déclare : « La communauté internationale, incapable d’arrêter les conflits et totalement déconsidérée au regard de l’opinion publique, porte une lourde responsabilité dans la contagion de la violence aux frontières de la Syrie, au nord Liban et aujourd’hui en Turquie. »

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone