Nathalie Goulet à propos de la nouvelle loi antiterroriste

Nathalie Goulet, présidente de la commission d'enquête parlementaire sur les moyens de lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe, n'a pas voté la nouvelle loi antiterroriste, qui entrera en vigueur mercredi 1er novembre, à la place de l'état d'urgence.

Elle réclame davantage de moyens en hommes et en matériel, mais également la création d'un "sas européen" pour y "parquer" les "retournistes" comme elle les appelle, djihadistes sur le retourdans notre pays. Lundi 30 octobre 2017