Rappel au règlement, attaque de la flottille de Gaza

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Mavi_Marmara_side

Mme Nathalie Goulet. La situation à Gaza appelle une réaction indignée et inquiète. Les cicatrices de la guerre ne sont pas refermées, le sang est à peine sec, que l’armée israélienne s’en prend à des ONG : difficile de croire qu’on n’eût pas pu procéder à un contrôle autrement. Le Président de la République et le ministre des affaires étrangères ont condamné cet assaut sanglant qui ne sert ni la paix, ni le dialogue ni l’image d’Israël.

Je souhaite que la Conférence des Présidents décide d’un débat qui sans doute ne servira pas plus qu’avant, mais manifestera notre inquiétude face à l’impunité du gouvernement israélien.

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone