Nathalie Goulet pas surprise par l’affaire HSBC

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

hsbc

La sénatrice ornaise Nathalie Goulet est la vice-présidente de la commission d’enquête sénatoriale sur le rôle des banques dans l’évasion fiscale. Selon elle, HSBC ne sera pas « la dernière affaire » dans ce domaine.

Le secret bancaire en Suisse n’a pas seulement permis de frauder le fisc, mais également de couvrir des activités criminelles de grande échelle, comme le blanchiment d’argent de la drogue ou le financement du terrorisme international, selon une enquête publiée aujourd’hui par la presse internationale, coordonnée par le journal français Le Monde.

« Cette affaire HSBC est le révélateur d’un système que certains disent passé« , déclare la sénatrice de l’Orne Nathalie Goulet, pas vraiment convaincue que ces pratiques soient révolues.

La commission d’enquête à laquelle la parlementaire ornaise appartient a en particulier montré l’absence de volonté politique. Par exemple sur le projet de « délégation permanente sur la fraude fiscale« , qui n’a toujours pas vu le jour au Sénat.

Pour Nathalie Goulet , « en combattant la fraude fiscale, on combat non seulement l’injustice fiscale, mais aussi le blanchiment et le terrorisme qui usent des mêmes créneaux« .

 

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone