Le camembert à l’UNESCO… attention le diable se loge dans les détails

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Nathalie Goulet, Sénateur de l’Orne, soutient avec force l’initiative du grand maître de la confrérie des chevaliers du camembert, Jean-Marie Cambefort de faire inscrire le camembert au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le camembert oui mais pas n’importe lequel, celui DE NORMANDIE et non pas FABRIQUÉ en NORMANDIE qui est une appellation trompeuse, interdite par la loi et les règlements européens et pourtant toujours en vigueur.

CamembertNormandieNathalie Goulet rappelle à cette occasion que le camembert « fabriqué » en Normandie peut l’être avec du lait chinois, russe, en tous les cas dont la provenance peut être autre que la Normandie.

Cette appellation est illégale et préjudiciable. L’Assemblée générale de l’ODC Camembert de Normandie a saisi le bureau de l’Institut National de l’origine et de la qualité habilité à saisir la direction des fraudes.

Les AOP et autres labels de provenance sont une garantie de qualité d’abord et aussi d’emplois non délocalisables dans nos territoires, il faut les défendre.

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone