Au Sénat
L'islam doit être au coeur des préoccupations du président de la République.   Le Président a réaffirmé au Congrès sa volonté de "fixer un cadre et des règles" pour l'islam. Dans un rapport d'une mission d'information sénatoriale, publié le 7 juillet 2016, salué par tous et voté à l'unanimité (moins l'abstention du Front National) mon collègue André Reichardt, sénateur du Bas-Rhin, et moi-même avons dressé un état de lieux de la situation de l'Islam en France. Les questions de financement du culte, de formation des imams, et leur rôle dans la prévention de l'islam radical, tout cela a été disséqué[…]