Atelier « Prévention de la radicalisation : comprendre et se coordonner pour agir » le 1er juin

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone

Nathalie Goulet, co-présidente de la commission d’enquete sénatoriale sur l’organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe, interviendra lors de l’atelier « Prévention de la radicalisation : comprendre et se coordonner pour agir » à l’occasion du 99ème congrès des maires le 1er juin 2016.

Les attentats commis en 2015 ont mis en lumière une nouvelle forme de terrorisme impactant notre pays. L’analyse des profils des responsables de ces actes et des candidats au départ pour rejoindre des filières combattantes en Syrie ou en Irak confirme l’émergence d’un phénomène de radicalisation violente agissant sournoisement au sein de notre société.

Le nombre de signalements de cas de radicalisation en France, en constante augmentation, atteste également de l’ampleur de ce phénomène et de sa diffusion au sein de la population, faisant fi des limites territoriales et des distinctions d’âge, de sexe et d’appartenance sociale.

Au confluent des acteurs administratifs, judiciaires et associatifs et des sollicitations de sa population, le maire peut être amené à devoir faire face à des situations délicates de radicalisation touchant des administrés de sa commune.

Alors qu’agir pour contrer cette radicalisation lancinante suppose une approche partenariale associant les maires, il s’agit dès lors de mieux comprendre le processus de radicalisation, de connaitre la démarche mise en œuvre par l’Etat aux niveaux national et local pour le prévenir, de savoir détecter et signaler les individus touchés par cette dérive et d’identifier les bonnes pratiques en la matière.

Pour télécharger le programme complet de l’atelier cliquez ici

PartagerTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone